Création le 17/11/2020

Pourquoi porter des chaussures à talons hauts?

Si on vous pose la question aujourd'hui, au vingt-et-unième siècle, la réponse à cette question semble évidente. On se demande même pourquoi on se pose cette question bizarre, puisque évidement, les chaussures à talons hauts sont un élément de la garde-robe de la femme qui les porte quand elle veut être soit sexy, soit chic.

chaussure a talons hauts

Mais vous apprendrez des petits trucs sympas, rigolos, étonnants, à la lecture de cette page, et vous ne regarderez plus vos talons comme avant.

Les chaussures à talons hauts, aujourd'hui

talons hauts femme

Les chaussures avec des talons, plus ou moins hauts, représentent la majorité des chaussures achetées par les femmes dans les sociétés occidentales.

Le talon est un partie de la chaussure, pour élever la hauteur de l'arrière du pied, par rapport à l'avant du pied. Il élève en même temps la taille de la personne qui les porte.

Il est en général admis qu'un talon "bas", est un talon jusqu'à 6 cm, un talon "moyen" entre 6 cm et 8 cm, et un talon est considéré comme "haut" à partir de 8 cm.

Les chaussures à talons peuvent être aussi bien fermées, comme des bottes, des bottines, des escarpins ou ouvertes, comme des sandales. On voit même maintenant des baskets à talons.

Qu'attendent les femme de leur chaussures à talon? Pourquoi les choisissent-elles?

Les chaussures à talon permettent d'augmenter la taille de la femme qui les porte, lui donnant alors plus d'assurance, se rapprochant de la taille d'un homme, peut-être pour s'affirmer d'avantage dans le monde du travail, pour les chaussures portée au bureau, avec un tailleur jupe ou un tailleur pantalon.

Plus le talon est vertigineux, plus la silhouette est allongée, le dessin du talon prolongeant la jambe, qu'elle soit nue, couverte d'un collant ou d'un pantalon. De plus, la position du pied, la pointe plus tendue, affine le mollet et le rend plus ferme. Le tout donnant un effet plus élancé, plus dynamique.

Il faut toutefois faire attention à ne pas en abuser, pour des raisons de confort et d'ergonomie. En effet, si les chaussures complétement plates sont déconseillées pour le dos, les talons trop hauts le sont également. Il faut trouver des chaussures dans lesquelles vous pourrez être confortables et à l'aise, car l'inconfort au niveau des pieds devient vite insupportable sur le long terme.

Et les hommes?

Eh oui, on y pense peu mais certains hommes portent des talons!

Héritage des chevaliers du Moyen-Âge, et des cavaliers en général, les cow-boys portent des bottes à talon: les santiags, bien sûr! Le talon servant à maintenir le pied à l'étrier lorsqu'ils montent à cheval. Malin!

eh oui ma p'tite dame, chez moi, au Far West, les vrais durs portent des talons...

cowboy santiag talons

Les chaussures à talons à travers le temps

Effets de mode, effets de style, ou raisons pratiques, les talons ont été portés pour toutes sortes de prétextes, parfois considérés comme marque de virilité, parfois de féminité...

Voici un petit tour d'horizon, parfois déconcertant de ce qu'ont représenté les talons à travers les âges et les cultures.

Dès l'Antiquité, en Egypte, si la plèbe marche pieds-nus, les personnes de haut rangs portent des talons, hommes comme femmes. Des sandales à plateforme.

C'est également une habitude qui commence à apparaître dans certains métiers, comme les bouchers, pour éviter de se salir les pieds dans le sang.

boucher avec talons hauts

En Grèce et Rome Antique, les chaussures à talons sont l'apanage des acteurs de théâtre, reconnaissables par la hauteur de leurs talons, puis, un peu plus tard, les prostitués les adoptent pour se faire remarquer et afficher leur métier.

Au Moyen-Âge, les sabots apparaissent parmi le peuple, jusque là non chaussé, ou chaussé de morceaux de tissus. Ils sont précieux et fragiles, sont portés aussi bien par les hommes que par les femmes, et font l'objet de beaucoup de soins. Fabriqués en bois, ils ont un talon relevé, sans doute pour ne pas s'abîmer dans la boue des chemins.

Au Japon, les Getas, toujours portées aujourd'hui lors de fêtes, sont des chaussures traditionnelles en bois, aux semelles de formes et de tailles différentes selon par qui elles sont portées (du paysan à la geisha)

geta chaussures japon en bois

Le record des chaussures ultra-pratiques et incroyables, vont aux chopines, des chaussures perchées sur de très hautes semelles en bois ou en liège! Apparues au XVème siècle en Tunisie, elles déferlent en Europe au XVIIème siècles. Portées exclusivement par les femmes (encore un accessoire pour entraver les femmes dans leurs mouvements), certaines étaient tellement hautes (pouvant aller jusqu'à 70 cm de haut), que la femme qui les portait devait se faire assister de domestiques pour marcher. On dira ce qu'on veut, mais des fois, la mode, ça craint...

sabots en boischopine chaussures hauteschopines pour femme

Plus sagement, le talon haut continue sa progression, dès le XVème siècle, chez les hommes et les femmes de haut rang, pour garder une position toujours dominante. Ces chaussures sont d'abord conçues pour protéger le pied de la saleté mais font l'objet de beaucoup d'imagination pour s'orner de bijoux, de tissus rares et de décorations magnifiques, dignes des robes de cette même époque.

chaussures a talons renaissance

Rejetées ensuite en France, suite à la Révolution, car étant un symbole de noblesse et de domination, le talon haut décline un peu. Les hommes et les femmes portent alors de chaussures plus simples et plus plates. La chaussure à Talon refait surface seulement au XIXème siècle, exclusivement pour les femmes et se popularise de plus en plus. En 1947, Christian Dior (re)crée l'escarpin qui fera fureur, affinant les silhouette et affirmant la féminité.